OEUVRES

SES CONCEPTIONS ET TRAVAUX :

Ariane LAROUX poursuit un travail de dessin, de gravure et de peinture à l’huile qui intègre :

Le vide et le plein

Suivre le trajet du regard

Couverturepu605

Toujours peindre, dessiner, et graver directement, sans esquisse et sans effacer. Se concentrer et croire violemment en la force interne du trait.
130 x 180cm, huile sur toile, 1991.

 

Dessiner le Plein et le Vide : Je sais que le tableau ou le dessin est terminé quand, tout d’un coup, le blanc du papier se transforme, de papier il devient vibration et le blanc de la toile ou du papier devient un espace transparent où l’on pourrait entrer. : Peindre debout, la sensation de rentrer, de marcher dans la toile. 50x70cm, huile sur toile, 2014.

 

Intégrer les déplacements d’objets à l’intérieur d’un même dessin ou de la même peinture, laissant les choses et les gens se déplacer naturellement sans intervenir : Ne pas modifier l’espace. Attendre que quelque chose, quelqu’un ou quelqu’une arrive dans l’espace. 130 x 180cm, huile sur toile, 2006.

La perspective courbe, car si on regarde bien, l’œil étant courbe on voit courbe, c’est notre cerveau qui rétablit les lignes, on croit voir les lignes de la perspective droites mais si on est attentif, en réalité le monde est légèrement courbe. L’œil étant courbe, si on regarde bien, l’espace visuel est courbe. 130 x 180cm, gravure, eau-forte, 2016.

Tout est relié.

Les frontières entre les choses communiquent.

 

 

Commentaires fermés